Ecologie, biologie des espèces, méthodes de collecte et d'observation du plancton, histoire des découvertes

La baie de Villefranche est un véritable "piège à plancton", les organismes, portés par les courant dérivent ainsi jusqu'à nos côtes. Les biologistes de l'Observatoire Océanologique de Villefranche étudient ces espèces pélagiques.

L’ensemble des particules en suspension dans la mer forme le seston qui comprend le tripton ou particules non vivantes et le plancton, particules vivantes.
Le plancton (du grec errant) regroupe les organismes qui vivent dans la mer et se laissent porter par les courants. Les organismes capables de se déplacer dans la masse d'eau appartiennent au necton qui regroupe les nageurs de tailles variées, depuis les crevettes pélagiques, les calmars, les poissons, jusqu'aux grands cétacés.

A peu près tous les groupes d’organismes animaux sont représentés dans le plancton (zooplancton). On retrouve cette même diversité pour les organismes végétaux (phytoplancton). Leur abondance varie de quelques millions par cm3 pour les plus petits à quelques individus par m3 pour les plus gros. Ces êtres planctoniques, dont la taille est comprise entre quelques micromètres (µm: millionième de mètre) et plusieurs mètres présentent une multiplicité de formes et d’adaptations à la vie en pleine eau.

   
  Histoire des découvertes Le plancton/collecte Le plancton/méthodes d'observation Le plancton/organismes  

Contributeurs :
Ces pages plancton ont été conçues et réalisées par :
Jean et Colette Febvre, Christian et Noé Sardet, avec Gabriel Gorsky, Fabien Lombard, Stéphane Gasparini, Rodolphe Lemée, Dominique Tailliez, David Luquet, David Antoine, Casey Dunn, Danielle et Claude Carré, Jeanine Cuzin-Roudy de l'Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer. Nous remerçions également le service des moyens à la mer de l'Observatoire

 

Page 1 sur 2

Sous-catégories

Go to top